Séminaire 4 -
« Par la cognition je pense »

Corps psychique : espace de compréhension

Si l’émotion prend de plus en plus sa place en ostéopathie, qu’en est-il de la cognition ? Est-elle un non-sujet ? Ouvre-t-elle une porte que l’ostéopathe cherchait à garder fermée ? Pourtant combien de patients arrivent dans vos cabinets sans avoir eu recours à elle ? Faut-il la traiter avec nos mains ? Non. Faut-il mettre de côté son implication permanente ? Assurément non.

Son traitement spécifique En savoir plus…

Si l’émotion prend de plus en plus sa place en ostéopathie, qu’en est-il de la cognition ? Est-elle un non-sujet ? Ouvre-t-elle une porte que l’ostéopathe cherchait à garder fermée ? Pourtant combien de patients arrivent dans vos cabinets sans avoir eu recours à elle ? Faut-il la traiter avec nos mains ? Non. Faut-il mettre de côté son implication permanente ? Assurément non.

Son traitement spécifique est l’apanage des psychologues, psychiatres, psychothérapeutes et psychanalyses. Il ne sera pas question de traitement spécifique mais d’interactions environnementales. Le corps de l’affect nous délivre une information et aussitôt l’espace de compréhension tente une interprétation cohérente avec nos croyances. Il nous faudra donc comprendre son fonctionnement et ses interactions afin de pouvoir percevoir ce qui accompagne l’émotion et déclenche nos comportements mettant en mouvement la structure et la physiologie.

pour voir le descriptif détaillé vous pouvez vous inscrire sur le site en cliquant ici